Contenu

100 % des jeunes volontaires vaccinés en deux semaines dans le Lot

 

L’objectif des campagnes organisées dans le cadre scolaire est de vacciner le plus d’élèves possible et le plus rapidement possible. Il s’agit d’une mesure d’égalité devant l’enseignement. Lancée depuis le 15 juin 2021, la vaccination des adolescents progresse régulièrement à un rythme soutenu : à la mi-août, 70 % des jeunes de 12 à 17 ans ont reçu une première dose dans le Lot.

Pour amplifier cette tendance, il est indispensable de proposer une vaccination aux derniers élèves âgés de 12 à 17 ans, restant à vacciner. Un haut niveau de vaccination de cette classe d’âge permettra de freiner encore la circulation virale. La balance bénéfice/risque est favorable aux adolescents, notamment afin d’éviter les effets du « Covid long », ainsi que l’importance, y compris du point de vue de la santé publique, d’un « retour à la normale » en matière de vie sociale et de fonctionnement du système scolaire.

Les services de la préfecture, de l’Éducation nationale, la direction départementale de l’Agence régionale de santé, les services de la CPAM, le Service départemental d’incendie et de secours et les centres de vaccination sont mobilisés afin de programmer des opérations de vaccination à destination des élèves des établissements publics et privés, dès les premiers jours de la rentrée. Les deux lycées agricoles du département sont également associés à cette campagne. Le plan de vaccination des établissements scolaires permettra de vacciner chaque collégien et lycéen volontaire, mais également les apprentis des CFA, les étudiants en licence, et les professionnels de l’Éducation nationale. La cible vaccinale s’établit ainsi à un maximum de 6 500 élèves et étudiants.

Les opérations de vaccination dans le cadre scolaire débuteront dès la première semaine de cours et se concentreront sur deux semaines uniquement, afin que le plus grand nombre d’élèves possible bénéficie d’un schéma vaccinal complet avant les vacances de la Toussaint.

1. Lycéens et collégiens volontaires dès le 6 septembre :
100 % des établissements ont une offre de proximité immédiate

La vaccination des adolescents est une démarche libre et volontaire qui requiert l’accord d’un représentant légal pour les élèves de moins de 16 ans, et qui s’effectue à leur demande pour les élèves de 16 ans et plus.

Les opérations dans les collèges et lycées du département débuteront le lundi 6 septembre et doivent permettre de proposer une première injection à l’ensemble des collégiens et lycéens volontaires pendant les deux premières semaines de la rentrée.

Les élèves qui auraient déjà reçu leur première dose pendant l’été pourront également bénéficier de la deuxième injection à l’occasion de cette campagne.

L’Éducation nationale apportera son appui pour organiser ces opérations, accompagner et surveiller les élèves. Elle reconduira les actions pédagogiques organisées à la fin de l’année 2020-2021 pour sensibiliser les élèves aux enjeux de la vaccination.

2. Deux modalités pour une meilleure offre de proximité


Centres de vaccination et établissements scolaires dans le Lot (format pdf - 4.3 Mo - 06/09/2021)

Dans l’enseignement secondaire, une stratégie vaccinale est proposée pour les 34 établissements du département.

Ainsi, 19 établissements du second degré accueilleront une équipe mobile et 15 établissements, situés à moins de 15 minutes de centres de vaccination déjà existants, emmèneront leurs élèves à pied vers les centres.

Pour les établissements scolaires situés à plus de 15 minutes à pied d’un centre de vaccination

Une équipe mobile est montée pour proposer une opération de vaccination au sein de l’établissement scolaire. Cette équipe mobile est constituée dans la plupart des cas d’une ou plusieurs lignes de vaccination du centre de vaccination le plus proche qui se délocalisent dans l’établissement scolaire. Des équipes mobiles complémentaires seront également constituées par les effecteurs du Service départemental d’incendie et de secours et de la CPAM.

Pour les établissements scolaires situés à moins de 15 minutes à pied d’un centre de vaccination

Les élèves seront accompagnés à pied au centre de vaccination où des créneaux leur seront réservés. L’attribution des créneaux de vaccination aux élèves de chaque classe a été organisée en concertation avec l’établissement scolaire et le centre de vaccination concernés.

3. Calendrier

Les équipes des centres de vaccination accueilleront les élèves ou se déplaceront dans les établissements selon un calendrier bien défini.

En deux semaines maximum, du 6 au 17 septembre, tous les élèves et étudiants volontaires se seront vu proposer la vaccination.

Centre de vaccination de Cahors

Les élèves du collège Gambetta, du lycée Clément Marot, de l’ensemble scolaire Saint-Étienne et de l’école des métiers du Lot seront vaccinés au centre de vaccination situé à l’espace Valentré, entre le 8 et le 17 septembre.

Les élèves du collège Olivier de Magny et du lycée Gaston Monnerville bénéficieront d’équipes mobiles constituées d’effecteurs du Service départemental d’incendie et de secours et de la CPAM, les lundi 6 et mardi 7 septembre, tout comme les élèves du lycée agricole du Montat, le 7 septembre.

Centre de vaccination de Saint-Céré

Le collège de Saint-Céré et le lycée Jean Lurçat emmèneront les élèves volontaires au centre de vaccination, le 17 septembre.

Les élèves de la Maison familiale rurale de Terrou seront vaccinés, les 9 et 16 septembre, au centre de Saint-Céré.

Les équipes mobiles des centres de vaccination de Figeac et de Saint-Céré se rendront au collège de Lacapelle-Marival, le 9 septembre, au collège de Bretenoux, le 14 septembre, et au collège de Latronquière, le 16 septembre.

Centre de vaccination de Limogne-en-Quercy

Le collège de Cajarc accueillera une équipe mobile, le 9 septembre.

Centre de vaccination de Gourdon

Les collégiens de Gourdon et les lycéens de Léo Ferré se rendront au centre de vaccination la semaine du 13 septembre.

Centre de vaccination de Lalbenque

Les équipes mobiles du centre de vaccination se rendront au collège Sainte-Thérèse de Lalbenque, le 10 septembre, et au collège de Castelnau-Montratier, le 14 septembre.

Centre de vaccination de Gramat

Les collégiens de Gramat (collège public, et collège Sainte-Hélène) se rendront au centre de vaccination le 10 septembre.

Centre de vaccination de Figeac

Les élèves du lycée Champollion seront vaccinés par des équipes mobiles, les 14 et 16 septembre, tout comme les élèves du lycée agricole de La Vinadie, le 17 septembre.

Les élèves du collège Masbou (site de Bagnac-sur-Célé) seront vaccinés par des équipes mobiles, le 13 septembre.

Les élèves du collège Masbou (site de Figeac), le 16 septembre, et de l’ensemble scolaire Jeanne d’Arc, le 14 septembre, se feront vacciner par les équipes mobiles du centre de vaccination, dans le gymnase du lycée Champollion.

Centre de vaccination de Prayssac

Les collégiens de Puy-l’Évêque, Luzech et Prayssac seront vaccinés, respectivement, les 9, 14 et 16 septembre, par les équipes mobiles du centre de vaccination et des effecteurs du Service départemental d’incendie et de secours.

Centre de vaccination de Vayrac

Le centre de vaccination de Vayrac accueillera les collégiens la semaine du 13 septembre.

Centre de vaccination de Montcuq

Le centre de vaccination accueillera les collégiens de la commune, le 8 septembre.

Centre de vaccination de Salviac

Les collégiens de Salviac iront au centre de vaccination, le 9 septembre.

Centre de vaccination de Souillac

Le collège de Souillac, le lycée hôtelier et le lycée Louis Vicat accueilleront les effecteurs du Service départemental d’incendie et de secours les 13, 14 et 15 septembre. D’autres équipes mobiles se rendront dans le collège de Martel, le 14 septembre. Des créneaux du centre de vaccination seront réservés aux élèves, l’après-midi du mercredi 8 septembre, et le matin du samedi 11 septembre.