Communiqués de presse

Contenu

CYBERATTAQUE

 

Selon Europol, la cyberattaque mondiale du rançongiciel WannaCry qui frappe la planète depuis vendredi 12 mai a fait 200 000 victimes, essentiellement des entreprises, dans au moins 150 pays.

 

A ce jour, la Direction Départementale de la Sécurité Publique du Lot informe qu’aucune plainte de cyberattaque n’a été déposée.

Hors, il est possible que certains concitoyens ont été victimes de ce programme malveillant et ne l’ont pas signalé .

Dans une démarche de prévention, la Police Nationale et la Préfecture du Lot vous invite à réaliser les bonnes pratiques suivantes :

  • Mettre à jour régulièrement les logiciels et programmes
  • Faire preuve de vigilance lors du téléchargement ou la consultation de pièces jointes associées à un courriel.
  • Privilégier la restauration des données plutôt que payer une rançon pour obtenir une solution improbable ou incertaine qui encourage ou favorise le développement des pratiques dolosives.

Si vous êtes victime de ce virus :

  • Déconnecter les supports de sauvegarde externes ou autre plug (clé USB, disque dur....).
  • Dans le cas d’une infection véhiculée par courriel et dans le cas où la pièce jointe aurait été ouverte, isoler immédiatement l’ordinateur compromis en le déconnectant du réseau (arrêt WiFi, câble Ethernet débranché, déconnexion des plugs / Clés USB...) pour bloquer la poursuite du chiffrement et la destruction des dossiers partagés.
  • Maintenir sous tension l’ordinateur infecté et dans la mesure du possible réaliser une impression des copie d’écran ou à défaut prendre une photo du message de demande de rançon.
  • Alerter sans délai vos proches, associés ou collaborateurs
  • Prévenir votre assurance pour éventuellement mettre en route la procédure d’indemnisation "perte d’exploitation" ou "risques cyber"
  • Contacter le 17 et/ou porter plainte. Si possible au préalable, vous munir des renseignements suivants : Renseignements sur le mode d’infection (mail avec pièce jointe, lien Internet,...) ; Nom du rançongiciel et extension des fichiers chiffrés ; Adresse de paiement de la rançon en bitcoins et adresses des liens Internet apparaissant ; Adresse ".onion" du site de téléchargement du déchiffreur (si en dépit des conseils donnés la rançon a tout de même été payée).

CHIFFRES CLÉS NATIONAUX

650 policiers spécialisés dans la lutte contre la cybercriminalité

400 nouveaux policiers formés dans ce domaine chaque année et 80 policiers experts cyber

275 euros, le montant moyen de la rançon demandée