Communiqués de presse

Contenu

Information sur la présence supposée d’un loup sur le territoire du LOT

 

Information sur la présence supposée d’un loup sur le territoire du LOT

 

Le loup occupait 90 % du territoire national au XVIIIème siècle. Après en avoir totalement disparu au début du XXème, il est revenu naturellement dans le parc du Mercantour, au début des années 1990. Aujourd’hui il est durablement installé dans les Alpes et sa présence est régulièrement détectée au- delà de ce massif (Pyrénées, Massif Central, Jura, Vosges...). A la fin de l’hiver 2013, on estimait sa population en France à environ 250 individus.
Depuis 2004, l’État s’est doté d’un plan interministériel « Loup » visant à concilier l’élevage et le retour de cette espèce protégée, par une baisse de la pression de prédation sur les troupeaux (acquisition de connaissances, amélioration de la protection des troupeaux en tenant compte des contextes locaux, indemnisation des dégâts, mise en œuvre de tirs de défense ou de prélèvement en cas d’attaques concentrées).
Dans le Lot, en 2012, un témoignage de la rencontre d’un loup a fait l’objet d’une enquête au terme de laquelle cette rencontre a été jugée plausible. Depuis lors, aucun nouvel indice de présence n’avait été identifié.
Un grand canidé susceptible d’être un loup a été aperçu le 11 février dernier sur la commune de Le Roc.
Après enquête, l’office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) n’écarte pas la possibilité qu’il se soit effectivement agi d’un loup. Aucun élément matériel n’a cependant pu être recueilli pour le confirmer.
La présence d’un loup dans le Lot ne peut donc pas être considérée comme avérée.
Aussi, aucune mesure particulière n’est mise en place à ce stade mais le niveau de vigilance collectif est renforcé quant au repérage d’éventuels nouveaux éléments.
Toute information susceptible d’évoquer la présence du loup doit être rapidement portée à la connaissance du service départemental de l’ONCFS en appelant le 05 65 24 53 90 (semaine et week-end).