Actualités

Contenu

Le moustique-tigre : Adoptez les bons réflexes !!

 

Depuis 2004, le moustique-tigre s’implante progressivement en métropole. Il a été détecté pour la première fois dans le Lot en 2015 et sa présence s’est confirmée sur quelques communes.

 

Ce moustique est une source de nuisances avec nombreuses piqûres successives possibles. Il peut aussi être vecteur de maladies comme la dengue, le chikungunya ou encore le zika. Pour transmettre ces maladies, le moustique-tigre sain va piquer une personne malade. Il va se contaminer et, ensuite, lors d’une nouvelle piqûre, il transmettra à son tour le virus à une personne saine.

Attention, tout ce qui vole n’est pas moustique, tout moustique n’est pas un moustique tigre.

Comment reconnaître le moustique tigre ?

Le moustique tigre est très facile à identifier grâce à ses rayures noires et blanches présentes sur le corps et sur les pattes qui lui donnent un aspect très contrasté. Il est également appelé Aedes albopictus et peut, dans certaines conditions bien particulières, transmettre la dengue ou le chikungunya.
C’est un moustique de petite taille (plus petite qu’une pièce d’un centime d’euro) ne dépassant pas 1 cm d’envergure.

JPEG - 23.4 ko

Comment limiter le risque de transmission potentielle des maladies transmises par le moustique tigre ?

Pour limiter ce risque, deux réseaux de surveillance sont mis en place dans le département du Lot :
-  Un sur le suivi des personnes qui présenteraient les symptômes des maladies évoquées et revenant d’une zone épidémique (professionnels de santé, Agence Régionale de Santé, Santé Publique France…),
-  Un sur le suivi de la progression géographique du moustique sur le territoire fait par le Département du Lot,

JPEG - 45.5 ko

Puis-je participer au réseau de surveillance du moustique-tigre ?

Oui ! En déclarant sa présence ou en adoptant quelques réflexes, vous limitez sa prolifération.

Signaler sa présence :

Participer à la surveillance de cet insecte permet aux autorités sanitaires de mieux connaître sa répartition. Son signalement complète les actions déjà mises en place pour limiter le risque d’implantation des maladies transmises par des moustiques.
 Pour pouvoir signaler la présence d’un moustique-tigre aux autorités sanitaires, il faut que vous disposiez :

  • d’une photo d’un moustique tigre ou
  • d’un moustique dans un état permettant son identification.

Aucune identification ne sera possible si vous ne disposez pas de l’un ou de l’autre
Lien : http://www.signalement-moustique.fr/signalement_albopictus/signalements

Adopter les bons réflexes :

Le moustique tigre s’est bien accommodé à l’Homme et se déplace peu. Il évolue essentiellement en ville où il colonise toutes sortes de milieux.

Nos jardins regorgent bien souvent de petits endroits où l’eau peut stagner comme les seaux, les vases, les coupelles de pots de fleurs, les récupérateurs d’eau ou encore les gouttières. C’est une des raisons pour lesquelles le moustique tigre aime vivre près des habitations. 

La solution pour éliminer les moustiques est donc d’évacuer les eaux stagnantes ou mieux encore, de supprimer tout récipient capable de retenir l’eau.

Par exemple :

  • Éliminer les endroits où l’eau peut stagner.
  • Changer l’eau des plantes et des fleurs une fois par semaine et si possible supprimer les soucoupes des pots de fleurs.
  • Vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées et nettoyer régulièrement gouttières, regards, caniveaux et drainage.
  • Couvrir les réservoirs d’eau avec un voile moustiquaire ou un tissu.
  • Traiter l’eau des piscines (eau de javel ou galet de chlore, ...).
  • Débroussailler les herbes hautes et les haies.
  • Ramasser les fruits tombés.
  • Limiter l’arrosage.

Comment se protéger des piqûres ?

Appliquer sur la peau des produits anti-moustiques la journée et la nuit. Médecins et pharmaciens peuvent vous donner des conseils sur les produits à utiliser pour les enfants et les femmes enceintes en particulier.
Porter des vêtements couvrants et amples.
Les bébés peuvent dormir sous une moustiquaire imprégnée.
Utiliser des diffuseurs d’insecticides à l’intérieur et des serpentins à l’extérieur.

Visuels et documentation utiles :

Adoptez les bons reflexes moustique tigre (format pdf - 723.5 ko - 10/07/2017)
Signalement du moustique tigre (format pdf - 673.4 ko - 10/07/2017)
Brochure du moustique tigre (format pdf - 1.2 Mo - 10/07/2017)