Communiqués de presse

Contenu

Le préfet du Lot interdit les rassemblements sur la voie publique

 

Dans le cadre des jeudis festifs de Figeac et de repas dits « de classe » de Cahors, se déroulant le jeudi soir qui précède chaque période de petites vacances scolaires, les élèves et étudiants des établissements scolaires du département ont pris l’habitude de se retrouver, d’eux-mêmes, dans un cercle privé ou sur la voie publique. Ces repas dits « de classe » s’accompagnent généralement de grands rassemblements et d’une forte alcoolisation qui peuvent générer des troubles à l’ordre public.

En raison de la crise sanitaire Covid-19 et du niveau de circulation du virus, le préfet du Lot, en lien avec l’ARS, le directeur académique des services de l’Éducation nationale et les maires des communes concernées, a décidé d’interdire les rassemblements sur la voie publique liés à cet événement, le respect de la distanciation sociale et des gestes barrières y étant difficilement assuré.

Les maires de Cahors et Figeac ont donc interdit, au titre de leurs pouvoirs de police, les rassemblements de plus de dix personnes, ainsi que le transport et la consommation d’alcool sur l’espace public le jeudi 15 octobre. Ces interdictions prennent effet entre 18h et 2h à Cahors et entre 18h et 6h à Figeac.

Dans ce cadre, le préfet du Lot et le directeur académique ont appelé les parents d’élèves à prendre leurs responsabilités pour inviter leurs enfants mineurs comme majeurs à respecter ces mesures.

Ces mesures visent essentiellement à limiter la circulation du virus dans le département alors qu’une recrudescence des cas s’observe régulièrement à la suite de l’organisation d’événements privés. Le préfet du Lot en appelle à la responsabilité de chacun dans la lutte contre la Covid-19 et dans le respect des gestes barrières.

 
 

Documents associés :