Communiqués de presse

Contenu

Le préfet du Lot réunit les représentants des commerçants et les grandes surfaces

 

Dans le contexte de crise sanitaire, et de rétablissement du confinement, Michel Prosic, préfet du Lot, a réuni, ce mardi 3 novembre, les associations de commerçants du Lot et les représentants des grandes et moyennes surfaces. Ces réunions ont permis de détailler les nouvelles dispositions relatives à l’arrêt de la vente en rayons de certains produits et à l’autorisation de certains services à domicile, ainsi que les conséquences pour les commerces de centre-ville de l’arrêt de leur activité.

Les représentants des associations de commerçants ont notamment pu échanger sur les conséquences économiques du rétablissement du confinement, et évoquer leur volonté de continuer leur activité grâce au retrait de commande et la livraison, qui est autorisé pour l’ensemble des commerces qui font l’objet d’une fermeture administrative.

Depuis ce matin, en application du décret du 29 novembre modifié, les grandes et moyennes surfaces ont l’obligation de fermer certains rayons. Elles ne sont autorisées à vendre que des produits correspondant à une activité autorisée dans les autres magasins de vente ouverts, ainsi que les produis de toilette, d’hygiène, d’entretien et de puériculture. Certains produits pourront uniquement être proposés à la vente en ligne ou en drive :
- les rayons jouets et décoration ;
- les rayons d’ameublement ;
- la bijouterie / joaillerie ;
- les produits culturels (livres, CD et DVD, jeux vidéo) ;
- les articles d’habillement et les articles de sport ;
- les fleurs ;
- le gros électroménager.

Enfin, les services à domicile autorisés pendant cette période de confinement ont été listés :
- la garde d’enfants ;
- l’assistance aux personnes âgées ou handicapées ;
- l’entretien du domicile (ménage, bricolage, jardinage) ;
- le soutien scolaire ; les cours artistiques amateurs (piano) ne le sont pas ;
- les activités commerciales autorisées (réparation de cycles, d’ordinateurs, blanchisserie…)
- les consultations médicales à domicile ;
- les livraisons ;
- les déménagements ;
- les activités qui s’exercent nécessaire au domicile du client (plomberie, électricité…).

Le préfet du Lot réunira prochainement les acteurs des autres secteurs économiques : tourisme, bâtiments et travaux publics, agriculture, viticulture, trufficulture et aéronautique.

 
 

Documents associés :