Communiqués de presse

Contenu

Limitations aux usages de l’eau dans le département du Lot

 

Le département du Lot connaît une situation météorologique exceptionnelle avec des déficits pluviométriques très importants. L’ensemble des cours d’eau sont soumis à des étiages très sévères. Cette situation concerne également les grands cours d’eau du département, habituellement moins en difficulté. La canicule de cette semaine devrait être suivie d’un épisode orageux, avant une nouvelle période sèche la semaine prochaine.

 

Dans ce contexte de grande difficulté des milieux aquatiques, le dispositif de mesure de limitation des prélèvements en vue de préserver les milieux, la ressource en eau et la conciliation des usages doit être une nouvelle fois renforcé.

Les restrictions concernent les prélèvements réalisés dans certains milieux, notamment pour l’irrigation agricole mais aussi pour d’autres usages (arrosage de jardins et terrains de sport, remplissage de piscines et plans d’eau, lavages de véhicules, etc.). Dans les bassins concernés par ces mesures, les manœuvres de vannes des ouvrages hydrauliques sont également interdites.

Ce dispositif de restrictions ne concerne pas l’usage de l’eau distribuée par les réseaux d’eau potable, pour lesquels les communes sont compétentes. Le préfet informe toutefois de premières difficultés signalées sur quelques ressources, conduisant les maires à prendre localement des arrêtés de restriction d’usage de l’eau potable.

Pour faire face à cette situation exceptionnelle, le préfet rappelle à tout citoyen l’impérative nécessité de faire un usage économe et raisonné de la ressource en eau dans tous ses actes quotidiens.

La liste ci-dessous résume les principales mesures qui seront en vigueur à partir du samedi 27 juillet à 8h00.

  • Séoune, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Petite Barguelonne, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Grande Barguelonne, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Lendou, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Lupte, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Lemboulas, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Lère, Dourre, Glaich, Cande, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Thèze, Tour d’eau de niveau 2
  • Vert amont, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Vert aval et Masse, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Affluents du Lot sauf Célé, Vers, Vert et Thèze, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Vers, Rauze et Sagne, interdiction tous les jours de 13h00 à 20h00
  • Célé, vigilance
  • Bervezou, Drauzou, Enguirande, Saint Perdoux et Veyre, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Céou, Bléou, Ourajoux, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Ouysse, Alzou, ruisseau d’Aynac, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Marcillande, Germaine, Melve, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Tournefeuille, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Tolerme, interdiction tous les jours de 8h00 à 20h00
  • Bave, interdiction tous les jours de 8h00 à 20h00
  • Mamoul, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Borrèze, interdiction tous les jours de 13h00 à 20h00
  • Tourmente, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Sourdoire et Maumont, interdiction totale (sauf cultures dérogatoires)
  • Cère, vigilance

L’arrêté préfectoral précisant l’ensemble de ces mesures est consultable dans les mairies des communes concernées et à l’adresse suivante : http://www.lot.gouv.fr/recueil-des-actes-administratifs-r4004.html.

Le Célé et la Cère, quoique non encore visés par des mesures de restriction, font l’objet d’une vigilance particulière au vu de l’évolution de leurs débits actuels. Les usages doivent y être aussi économes que possible.

 
 

Documents associés :