Contenu

Menace terroriste

 

Face à la menace terroriste, l’État agit en anticipation et en réaction afin d’assurer un niveau de sécurité maximal à l’ensemble de la population dans le respect des libertés publiques.

 

Le plan VIGIPIRATE occupe une place particulière au cœur de l’action menée par les pouvoirs publics contre la menace terroriste.
Dans sa nouvelle version, il vise à mieux informer les citoyens sur le terrorisme, les mécanismes déployés pour y faire face ainsi que sur les gestes et les comportements qui protègent et qui sauvent.

Il s’agit ainsi d’élever la capacité de résilience de la société tout entière. Un document public, Faire face ensemble, a été rédigé à cet effet, pour les responsables de sites accueillant du public d’une part, mais aussi pour l’ensemble de la population.

Partie publique du plan VIGIPIRATE.

  (nouvelle fenetre)

Cliquez sur la couverture pour accéder au contenu

Comment se préparer à une situation potentiellement violente ?
Comment identifier un comportement suspect ?
À qui signaler une situation à risque ?
Que faire si l’on est témoin d’une attaque ? Qui alerter ?
Où se former aux gestes de premiers secours ?.....

Ce document recense de façon exhaustive et pédagogique de nombreuses recommandations permettant à chacun de développer une plus grande vigilance et des réflexes pour mieux se protéger (et aider les autres) en cas d’attaque.

Les directeurs et responsables d’établissement accueillant du public se voient également délivrer des recommandations pratiques en matière de protection des sites, d’organisation et de préparation des événements (pour en savoir plus, consultez les guides sectoriels)

Fiches de recommandations et de bonnes pratiques.

  (nouvelle fenetre)

  (nouvelle fenetre)

Vigipirate : Faire face ensemble

Comprendre le plan Vigipirate

Relevant du Premier ministre, le plan VIGIPIRATE est un outil central du dispositif français de lutte contre le terrorisme. Il associe tous les acteurs nationaux – l’Etat, les collectivités territoriales, les entreprises et les citoyens – à une démarche de vigilance, de prévention et de protection.
Actuellement l’ensemble du territoire est placé au niveau : Sécurité renforcée -Risque d’attentat

Le plan Vigipirate vise à :

- développer une culture de la vigilance et de la sécurité dans l’ensemble de la société, afin de prévenir ou déceler, le plus en amont possible, toute menace d’action terroriste ;
- assurer en permanence une protection adaptée des citoyens, du territoire et des intérêts de la France contre la menace terroriste.
 
Un plan consolidé en 2016 :

Les attaques terroristes de 2015 et 2016 et les dispositions législatives adoptées en 2016 ont conduit à une révision du plan VIGIPIRATE pour l’adapter à une menace particulièrement élevée.
Le plan repose désormais sur trois piliers :
- le développement d’une culture de la sécurité individuelle et collective élargie à l’ensemble de la société civile.
- la création de 3 niveaux adaptés à la menace et matérialisés par des logos visibles dans l’espace public :
• Vigilance
• Sécurité renforcée –risque attentat
• Urgence attentat
- la mise en œuvre de nouvelles mesures renforçant l’action gouvernementale dans la lutte contre le terrorisme.

Comment réagir en cas d’attaque terroriste ?

A la suite des attentats du 13 novembre 2015, le Gouvernement a lancé une campagne de sensibilisation pour mieux préparer et protéger les citoyens face à la menace terroriste. L’affiche "réagir en cas d’attaque terroriste" donne des instructions pratiques qui s’articulent autour du triptyque : "s’échapper, se cacher, alerter". Pour en savoir plus, consultez les vidéos

Afin de permettre à chacun (collectivités, associations, entreprises, établissements publics...) de prendre les dispositions nécessaires, le Gouvernement diffuse également des guides pratiques sectoriels :
- pour les équipes de direction des établissements de santé, sociaux et médico-sociaux
- pour les personnels des établissements de santé, sociaux et médico-sociaux
- pour les équipes de directions des centres commerciaux
- pour le personnel des espaces commerciaux
- pour les dirigeants d’établissements culturels patrimoniaux
- pour les dirigeants de salles de spectacle, de cinémas ou de cirques
- pour les organisateurs des festivals et rassemblements culturels
- pour les maires et les présidents d’intercommunalité
- pour les chefs d’établissement, les inspecteurs de l’éducation nationale et les directeurs d’école
- pour les présidents d’université, des directeurs d’établissement d’enseignement supérieur et des référents de défense et sécurité
- pour les organisateurs, des directeurs, des animateurs en charge d’accueils collectifs de mineurs à caractère éducatif.
Retrouvez l’ensemble de ces guides sur le site Risques ici