Communiqués de presse

Contenu

Opération de contrôle des attestations de déplacement et des règles sanitaires

 

Michel Prosic, préfet du Lot, rappelle la nécessité de respecter les mesures de confinement afin d’enrayer la propagation de la Covid-19. Dans ce cadre, des contrôles des règles sanitaires sont organisés très régulièrement.

Aussi, le groupement de gendarmerie départementale du Lot et la direction départementale de la sécurité publique ont organisé un contrôle des règles sanitaires le 18 novembre 2020 sur la commune du Montat de 15h30 à 17h30, sur la RD620 à proximité du giratoire du roc de l’Agasse.

L’opération a réuni une quinzaine de gendarmes de la compagnie de Cahors et de l’escadron de sécurité routière. En concomitance avec les forces de gendarmerie, 14 policiers nationaux et trois policiers municipaux ont été mobilisés sur le contrôle.
L’objectif était double : il visait, d’une part, le contrôle de légalité des déplacements des automobilistes et, d’autre part, le respect des règles sanitaires à proximité des établissements locaux.

403 personnes ont été contrôlées. 12 infractions ont été constatées au titre des déplacements autorisés et des infractions routières. Par ailleurs, le groupement de gendarmerie a contrôlé sept commerces sans observer d’infractions.

Ces actions relatives au respect des règles sanitaires s’inscrivent dans la continuité des contrôlés menés par les forces de l’ordre depuis le 2 novembre.

Du 2 au 17 novembre, 253 infractions ont été constatées sur 12 566 contrôles effectués, soit 2 %.

Les forces de gendarmerie ont consacré 78 % de leur activité externe au respect des mesures du contrôle sanitaire. 8 866 personnes ont été contrôlées. 200 infractions relevées dont 21 pour non-port du masque, 176 pour déplacement sans attestation, deux pour rassemblement non autorisé et une ouverture non régulière d’établissement recevant du public.

Sur la même période, la direction départementale de la sécurité publique du Lot a consacré 60 % de son activité externe au respect des mesures du contrôle sanitaire. Elle a procédé au contrôle de 3 700 personnes parmi lesquelles il y a eu 53 verbalisations : 52 infractions pour non respect du confinement et une verbalisation pour une ouverture non régulière d’établissement recevant du public.

 
 

Documents associés :