Communiqués de presse

Contenu

Premières limitations aux usages de l’eau dans le département du Lot

 

Malgré le passage orageux de ce mercredi et la baisse des températures qui lui succède, la situation hydrologique présente les premières situations difficiles sur les bassins les plus fragiles.

Cette situation conduit le préfet à arrêter les premières mesures de limitation des usages de l’eau, dans le département du Lot, applicables à partir du samedi 7 juillet 2018, à 8 heures.

Les ressources concernées sont les cours d’eau cités ci-dessous, leurs affluents et leurs nappes d’accompagnement (y compris sources, fontaines, canaux et dérivations situés dans le bassin).

Elles concernent notamment les prélèvements d’eau pour l’irrigation agricole et pour l’arrosage des jardins, espaces verts, terrains de sport qui doivent respecter les règles suivantes :

  • Bassin de la Séoune : interdiction de prélèvement de 8H à 20H
  • Bassin du Lemboulas (sauf bassin de la Lupte) : interdiction de prélèvement de 13H à 20H
  • Bassin du Tournefeuille : interdiction de prélèvement de 13H à 20H
  • Ouysse, Alzou, Ruisseau d’Aynac : interdiction de prélèvement de 13H à 20H
  • Sourdoire, Maumont : interdiction de prélèvement de 13H à 20H

Dans ces bassins, les manœuvres de vannes sont interdites (sauf urgence ou dérogation) ainsi que les prélèvements pour le remplissage des plans d’eau et piscines et pour le lavage des véhicules.

Outre ces dispositions, la vigilance (pré-alerte) est de mise sur les bassins de la Lupte, du Vert amont, de la Marcillande, du Céou et du Bervezou.

Les mesures de limitation des usages sont susceptibles d’évoluer en fonction de la situation. Les arrêtés établissant les règles applicables sont consultables sur le site Internet des services de l’État dans le Lot et dans les mairies des communes concernées

Bien que son usage ne soit pas concerné par ces mesures, il importe que chacun d’entre nous utilise l’eau potable avec discernement et qu’il en limite ses usages non prioritaires.