Actualités

Contenu

Se protéger contre les intoxications au monoxyde de carbone

 

La préfecture du Lot vous rappelle quelques informations essentielles sur les intoxications au monoxyde de carbone et les bons réflexes à adopter pour s’en protéger.

 

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz inodore et incolore. Sa présence ne peut être détectée spontanément. Lorsqu’il est présent, il prend la place de l’oxygène et met la santé des personnes en contact, en danger.

Quels sont les symptômes de l’intoxication ?

  • L’intoxication peut être dite « chronique ». Elle se manifeste par des maux de tête, des nausées, de la fatigue.
  • L’intoxication peut également être aiguë. Dans ce cas, elle se manifeste par des vertiges, des pertes de connaissance, une paralysie musculaire, des troubles du comportement et peut entraîner le comas ou le décès.

Quels appareils peuvent produire du monoxyde de carbone ?

Le monoxyde de carbone est produit par les appareils au gaz, lorsqu’ils ne fonctionnent pas correctement, ou au bois, au charbon, à l’essence, au fuel et à l’éthanol.
Ce gaz ne vient pas des appareils électriques.

Il peut s’agir des cuisinières à gaz, des chaudières et chauffe-eau, des chauffages d’appoint non électriques, des poêles, des cheminées, mais également des braséros et barbecues, des groupes électrogènes, des moteurs de voiture, de moto, ou bien d’appareils de bricolage.

Comment se protéger ?

  • Faites vérifier vos appareils de chauffage par un professionnel, tous les ans, et demandez lui une « attestation d’entretien », ou bien une « attestation de conformité », lorsque vous installez une chaudière au gaz.
  • Utilisez vos braséros, barbecues et groupes électrogènes à l’extérieur du logement.
  • N’utilisez que du bois, sans vernis et sans peinture, dans un poêle à bois.
  • Ne laissez pas votre moteur de voiture allumé dans votre garage.
  • N’utilisez pas votre chauffage d’appoint plus de deux heures, et dans une pièce sans aération.
  • Ne bouchez pas les ouvertures qui permettent à l’air de circuler et aérer votre logement tous les jours.

En cas d’urgence

Si vous ressentez les symptômes décrits, ou si vous vous sentez mal, lorsque vos appareils au gaz fonctionnent :

  • Arrêtez les appareils de chauffage et de cuisson
  • Ouvrez les fenêtres et les portes
  • Sortez de votre logement

La présence du monoxyde de carbone est indétectable. Aussi, ne prenez aucun risque, appelez les services de secours, et attendez leur accord pour rentrer chez vous.

  • 18 : Pompiers
  • 15 : Samu
  • 114 : Secours personnes sourdes et malentendantes (sms/fax)
  • 112 : numéro d’urgence depuis un portable

Pour plus d’informations

Vous pouvez contacter :

  • Votre mairie
  • Des professionnels : plombier, chauffagiste, ramoneur
  • Le centre anti-poison de Toulouse : 05 61 77 74 47 ; ou de Bordeaux : 05 56 96 40 80
  • L’Agence régionale de santé : www.occitanie.ars.sante.fr

Ou vous renseigner sur :
www.prevention-maison.fr
www.inpes.sante.fr
www.invs.sante.fr