État de la situation dans le Lot et dépistage

Contenu

Situation sanitaire au 16 octobre

 

Les indicateurs de suivi de l’épidémie de la Covid-19 dans le Lot permettent chaque jour aux services de l’État et à ses partenaires de suivre l’évolution de la situation sanitaire, et de piloter en conséquence la réponse à apporter localement.

Les derniers chiffres de circulation de la maladie ont atteint un niveau élevé cette semaine, tout comme sur l’ensemble du territoire national, qui affronte une deuxième vague d’épidémie. La stratégie nationale « tester, alerter, protéger », reposant notamment sur une augmentation de la capacité de tests en France et dans le département, doit permettre d’identifier plus efficacement les cas positifs.

Au vu de l’évolution de l’épidémie, l’état d’urgence sanitaire entrera en vigueur à partir de samedi, à 00h00, sur tout le territoire national.

Par ailleurs, le préfet du Lot a décidé de prendre des mesures complémentaires adaptées à la situation du département, au regard notamment des mesures nationales annoncées par le Président de la République et le Premier ministre, qui rentreront en vigueur ce mardi à 00h00.

Le taux d’incidence, de 35,2 cas pour 100 000 habitants, le 21 septembre, est désormais passé à 77,4. Le taux de positivité est quant à lui de 7,50 %. Le préfet du Lot sera amené à prendre de nouvelles mesures si le taux d’incidence dépasse les 150 cas pour 100 000 habitants.

Le Lot est, pour le moment, le département d’Occitanie le plus préservé : les douze autres départements ont un taux d’incidence supérieur à 100 cas pour 100 000 habitants et les deux métropoles de Toulouse et Montpellier connaissent un taux d’incidence supérieur à 250.

Du 6 au 12 octobre, 134 cas Covid-19 ont été recensés dans le Lot. Au 16 octobre, cinq personnes sont hospitalisées dans le Lot, dont deux patients en réanimation. Depuis le déconfinement, le 11 mai 2020, quatre décès sont à déplorer dans les EHPAD. Aucun décès n’est à déplorer dans les établissements hospitaliers.

Huit clusters ont été comptabilisés dans le Lot depuis le déconfinement. Cinq sont aujourd’hui clos. Plus d’une vingtaine de clubs sportifs sont concernés par au moins un cas testé positif.

Dans ce contexte, il est nécessaire de rappeler aux Lotois et aux Lotoises que l’épidémie de la Covid-19 n’est pas finie. Seule la discipline individuelle et collective, en l’absence de traitement et de vaccin, nous permettra de lutter contre l’épidémie dans le département, avec en priorité le respect des gestes barrières :

– respect de la distanciation physique ;
– port du masque dans les lieux clos et les lieux de forte affluence ;
– désinfection des mains très régulière au savon ou au gel hydroalcoolique.

Le préfet du Lot recommande également aux habitants du Lot de limiter les rassemblements privés (réunions de famille, amicales…).

Le préfet du Lot et l’ensemble des services de l’État dans le département sont mobilisés pour surveiller l’état de l’épidémie dans le département.