Contenu

Influenza Aviaire : Mesures de précaution concernant le lâcher de gibier à plumes dans les communes classées en zone de (...)

 

Dans le cadre des mesures prises pour contenir la progression de l’ infection d’Influenza Aviaire déclarée dans plusieurs départements du grand Sud-Ouest, certaines restrictions aux pratiques de chasse sont nécessaires. En effet, le gibier à plume est un véhicule du virus.
Un arrêté préfectoral n° E-2015-299 en date du 23 décembre 2015 avait autorisé le lâcher de gibier à plumes dans les communes classées en zone de restriction et hors zones de protection et de surveillance dans le département du LOT.
Ces dispositions ont été abrogées par arrêté préfectoral n° E- 2016-14 du 11 janvier 2016 pris par Madame Catherine FERRIER, Préfète du LOT.
Il résulte que la chasse du gibier à plumes et le lâcher de tel gibier s’organise comme suit :

  • La chasse et le lâcher du gibier à plumes sont interdits sur les communes de la zone de protection, soit sur le territoire des communes suivantes :

Marminiac, Salviac,Miers, Alvignac, Padirac et Thégra.

  • · La chasse du gibier à plumes est autorisée, mais tout lâcher est interdit sur les communes de la zone de surveillance, soit sur le territoire des communes suivantes :

Anglars-Nozac, Fajoles, Masclat, Milhac, Payrignac, ,Saint-Cirq Madelon, Cazals, Dégagnac, Gindou, Léobard, Les Arques, Lavercantière, Montcléra, Rampoux, Saint-Caprais., Bétaille, Puybrun, Tauriac, Prudhommat, Gintrac, Autoire, Saint Michel de Loubejou, Loubressac , Saint Jean Lagineste, Mayrinhac Lentour, Saignes, Bio, Lavergne, Gramat, Rignac, Couzou, Rocamadour, Vayrac, Carrenac, Saint Médard de Presque, Floirac, Montvalent,

  • · Pour les autres communes du département, la chasse du gibier à plumes est autorisée, mais tout lâcher est soumis à autorisation préalable et individuelle, à solliciter auprès de la DDCSPP du LOT (05 65 20 56 00), sous les conditions suivantes :

-transport dédié sans rupture de charge
- animaux d’origine hors zone de protection et de surveillance
- pour les palmipèdes : contrôle préalable de l’état sanitaire des animaux et du registre par un vétérinaire et analyse virologique au plus tard 5 jours avant le lâcher ;
- pour les gallinacées, : contrôle préalable de l’état sanitaire des animaux et du registre par un vétérinaire ; et si les exploitations d’origine sont situées en zone de restriction, résultats d’analyse sérologique négatifs.

En annexe, la cartographie de la gestion de l’activité cynégétique dans le département du LOT.

Carte info chasse (format pdf - 58.6 ko - 12/01/2016)