Installation des Jeunes Agriculteurs

Les jeunes agriculteurs peuvent bénéficier d’une aide appelée « Dotation Jeune Agriculteur » (DJA) constituée de 80% de crédits européens FEADER et de 20% de crédit Etat.

Tout porteur de projet en agriculture, demandeur ou non de la DJA, doit rencontrer le Point Accueil Installation* (PAI), porte d’entrée unique départementale, chargé d’accueillir toute personne qui souhaite s’installer en agriculture.

Le PAI renseigne, oriente vers les structures compétentes, les partenaires et aide à la réalisation d’un autodiagnostic.

Dans le cadre du parcours à l’installation le jeune agriculteur doit :

  • préalablement faire valider par le Préfet du département sa capacité professionnelle (obtention du diplôme reconnu par le ministère en charge de l’agriculture et validation d’un PPP, Plan de Professionnalisation Personnalisé). Ce PPP est un parcours personnalisé en complément du diplôme et est constitué de stages et/ou formations en lien direct avec son projet,
  • construire en parallèle son projet d’entreprise sur la base d’une étude économique qui lui permet d’élaborer un projet réfléchi, fiable et viable.

Il est accompagné durant son parcours par les différents partenaires à l’installation afin d’obtenir son statut de Chef d’exploitation dans les meilleures conditions possibles.

Au delà de ce parcours à l’installation, l’obtention de la DJA permet au jeune de bénéficier d’avantages :

  • être prioritaire dans le cadre d’une demande d’autorisation d’exploiter,
  • obtenir une majoration et être prioritaire dans le cadre d’une demande de subvention (Région ou France Agrimer)
  • être exonéré d’impôt sur le revenu,
  • être dégrevé sur la taxe foncière,
  • obtenir des droits réduits sur la taxe de publicité foncière,
  • Et d’autres avantages ouverts à tous les nouveaux installés : avantages sociaux avec des exonérations partielles de cotisations sociales, avantages divers (offres des assureurs, banquiers, coopératives, … ).

Depuis le 1er janvier 2017, suite à la suppression des prêts bonifiés et à l’harmonisation des politiques à l’installation des 2 anciennes régions, la DJA a été réévaluée.

Elles est constituée d’un montant de base déterminé suivant la zone géographique de l’installation et de majorations obtenues en fonction du projet présenté par le jeune agriculteur :

Le jeune agriculteur qui choisit ce parcours, doit respecter ses engagements durant 4 années.

80% de la DJA est payée à l’installation du jeune agriculteur, les 20% restants sont payés à la fin des 4 années, sous réserve du contrôle administratif du respect de ses engagements.

La demande du jeune agriculteur est constituée :

  • du formulaire de demande d’aide,
  • de son annexe régionale et de sa notice de remplissage
  • de son Plan d’entreprise,
  • ainsi que des pièces justificatives demandées dans ces différents documents.

L’instruction du dossier de demande d’aide est réalisée par la DDT.

* Pour toute information, vous pouvez contacter le Point Accueil Installation (PAI) qui informe et oriente tout porteur de projet en agriculture, aux coordonnées ci dessous :

Sophie HEDUY
s.heduy@lot.chambagri.fr
06 26 72 33 41
05 65 23 22 64

ou également contacter le Service Installation de la Chambre d’agriculture, dans le cadre de sa mission de service public :

05 65 23 22 65
Mathilde AMILLET
m.amillet@lot.chambagri.fr
Lauriane PAGÈS
l.pages@lot.chambagri.fr