Communiqués de presse

Contenu

Un centre de vaccination éphémère à Ratier-Figeac

 

La stratégie de vaccination mise en œuvre dans le département du Lot permet à tous les volontaires de trouver un créneau de vaccination proche de chez lui. Afin d’accélérer encore le rythme de vaccination, une campagne de vaccination se tient aujourd’hui dans les locaux de Ratier-Figeac à destination des salariés et des sous-traitants volontaires de plus de 50 ans. 241 personnes ont fait connaître leur souhait de se faire vacciner au sein de l’entreprise (soit 65 % du public cible).

Opération d’envergure, cette campagne de vaccination à l’initiative de Ratier-Figeac s’est mise en place grâce au service départemental d’incendie et de secours, avec l’appui de l’Agence régionale de santé et de la préfecture du Lot. Le partenariat existant entre le SDIS du Lot et l’entreprise, employeur de sapeurs-pompiers volontaires, facilite la mise en œuvre d’un centre de vaccination éphémère. En effet, 4 sapeurs pompiers volontaires (SPV) sont mobilisés ainsi qu’un cadre de santé et des infirmières de l’entreprise.

Ratier Figeac permet en effet à ses employés sapeurs-pompiers volontaires de participer, sur leur temps de travail, aux opérations de vaccination de leurs collègues. Le SDIS complète les besoins en personnels pour le fonctionnement du centre soit 4 effectifs sur site avec l’appui du médecin chef Marie-Pierre Taillade et du commandant Céline Duval.

La deuxième injection sera réalisée, dans les mêmes conditions, le jeudi 24 juin 2021.

La stratégie de vaccination, reposant sur 16 centres pérennes répartis dans l’ensemble du département, permet aujourd’hui au Lot d’avoir un taux de vaccination parmi les plus élevés de France. La stratégie s’appuie également sur quatre centres plus importants à Cahors, Figeac, Gourdon et Saint-Céré, et sur les équipes du Service d’incendie et de secours du Lot, engagés depuis plusieurs week-ends pour vacciner le public volontaire.

Au 16 mai, il a été procédé à 102 345 injections. 67 812 personnes ont reçu au moins une dose, soit 39,48 % de la population (30,03 % en France). 34 533 personnes ont reçu la 2e injection, soit 20,1 % de la population (14,13 % en France).

 
 

Documents associés :