Lutte contre les violences

Contenu

Violences pendant le confinement

 

Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

 

Ce mercredi 25 novembre a lieu la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Cette année, le contexte de confinement a malheureusement accentué les tensions familiales, conduisant à une augmentation des violences (les signalements sur la plateforme en ligne « Arrêtons les violences » ont augmenté de 15% depuis le 30 octobre).

Rappel des dispositifs d’alerte renforcée pendant la Covid-19

Pour les victimes, en cas d’urgence :

- le 17, forces de sécurité, ou par SMS, le 114 ;

- en cas de besoin d’hébergement urgent, le 115 ;

Pour les victimes, en cas de besoin d’écoute et d’accompagnement :

- une plateforme téléphonique disponible au 3919, accessible à tous de 9h à 21h tous les jours, week-end et jours fériés. L’accessibilité a été poussée pour pouvoir répondre aux personnes en situation de handicap du lundi au vendredi de 9 h à 19 h ;

- il est aussi possible de faire un signalement en ligne sur arretonslesviolences.gouv.fr ;

- il existe aussi des aides portées par des associations spécialisées telles que Pause aux Filaos, le Centre d’information sur les droits des femmes et des famille (CIDFF), France victimes 46, l’association Ségala Limargue et l’Affirmée.

Pour les auteurs :

- un numéro national dédié à l’écoute des auteurs de violences a été mis en place au 08 019 019 11 du lundi au dimanche de 9 h à 19 h.