Contenu

Ouverture d’un centre de vaccination de grande capacité à Cahors pour vacciner plus rapidement

 

La cinquième vague dépasse actuellement, dans le Lot, les situations précédentes. Le taux d’incidence s’élève, le 10 décembre, à 553,2. Au plus fort de la quatrième vague, en août dernier, le taux d’incidence atteignait 322. Les établissements de santé sont également sous tension depuis quelques semaines. 41 personnes sont hospitalisées dont 5 en réanimation. L’ARS Occitanie a également déclenché un plan blanc dans tous les établissements de santé de la région.

Toutefois, les Lotois ont été particulièrement volontaires pour la vaccination, puisque 86,5 % de la population dispose d’un schéma vaccinal complet. Les annonces gouvernementales de ces dernières semaines ont permis l’accès à la dose de rappel pour toutes les personnes volontaires âgées de plus de 18 ans, et ont donné la priorité aux personnes âgées de plus de 65 ans, qui ont la possibilité de se rendre dans un centre de vaccination sans rendez-vous. La troisième dose permet de mieux se protéger de la maladie. À compter du 15 décembre 2021, les personnes de plus de 65 ans doivent avoir reçu une dose de rappel pour que leur passe sanitaire reste valide. Pour toutes les personnes âgées de 18 ans et plus, cette obligation prendra effet au 15 janvier 2022. Le rappel peut s’effectuer entre cinq et sept mois après la deuxième dose. Passé cette date, le passe-sanitaire ne sera plus valide.

En conséquence, le préfet du Lot a souhaité que tous les Lotois aient la possibilité de recevoir une troisième dose de rappel, à la fois pour augmenter la protection individuelle et collective contre la maladie, et à la fois avant l’expiration de leur passe-sanitaire. Pour y parvenir, plusieurs dispositifs existent :
- un maillage territorial composé de 14 centres de vaccination répartis dans l’ensemble du territoire ;
- des opérations éphémères portées par les personnels du service départemental d’incendie et de secours du Lot, permettant la vaccination sans rendez-vous à Cahors et Figeac, le week-end.

Afin de compléter l’engagement des centres de vaccination et des professionnels de santé de ville, et au vu du nombre de personnes à vacciner avant le 15 janvier 2022, la préfecture du Lot, la direction départementale de l’ARS, la CPAM du Lot et le Service départemental d’incendie et de secours du Lot, ouvrent, avec l’appui de l’équipe municipale de Cahors et de la Plateforme territoriale d’appui 46, un centre de vaccination de grande capacité à l’espace Valentré, à Cahors. Le centre mobilisera également les agents de l’État pour les aspects administratifs.

Le centre sera ouvert, dans un premier temps, du mardi 14 au dimanche 19 décembre 2021, de 9h à 19h, non stop, sur rendez-vous, en s’inscrivant sur Doctolib : https://www.doctolib.fr/vaccination-covid-19/cahors, ou sur sante.fr. Les personnes âgées de plus de 30 ans seront vaccinées avec le vaccin Moderna et les personnes âgées de 18 à 30 ans seront vaccinées avec le vaccin Pfizer.

Cette distinction doit impérativement être opérée lors de la prise de rendez-vous sur Doctolib, sous peine de se voir automatiquement bloqué par l’application, et de ne pas pouvoir accéder à un rendez-vous.

Des créneaux sont également disponibles dans le centre de vaccination de Cahors, situé à l’espace Clément Marot, et le centre de vaccination de Figeac.

En fonction des besoins, ce centre pourra encore être activé en décembre 2021 et janvier 2022.

Le préfet du Lot rappelle que les consignes de prévention et de respect absolu des gestes barrières et d’isolement s’ajoutent à la vaccination pour lutter contre la propagation de la maladie : porter un masque dans les espaces publics et clos, respecter les distances de sécurité, se laver régulièrement les mains.


 
 

Documents associés :