Contenu

France 2030 - Un an d’action pour mieux vivre, mieux produire et mieux comprendre

 

France 2030 est inédit par son ampleur : 54 Mds€ sont investis pour que nos entreprises, nos écoles, nos universités, nos organismes de recherche, réussissent pleinement leurs transitions dans ces filières stratégiques. L’enjeu est de leur permettre de répondre de manière compétitive aux défis écologiques et d’attractivité du monde qui vient, et de faire émerger les futurs champions de nos filières d’excellence. France 2030 est défini par deux objectifs transversaux
consistant à consacrer 50 % de ses dépenses à la décarbonation de l’économie, et 50 % à des acteurs émergents, porteurs d’innovation sans dépenses défavorables à l’environnement (au sens du principe Do No Significant Harm).

France 2030 est mis en œuvre collectivement : pensé et déployé en concertation avec les acteurs économiques, académiques, locaux et européens pour en déterminer les orientations stratégiques et les actions phares.
Les porteurs de projets sont invités à déposer leur dossier via des procédures ouvertes, exigeantes et sélectives pour bénéficier de l’accompagnement de l’État.

France 2030 est piloté par le Secrétariat général pour l’investissement, en charge de France 2030, pour le compte de la Première ministre, en lien avec les ministères concernés. France 2030 est mis en œuvre par l’Agence nationale de la recherche (ANR), l’Agence de la transition écologique (ADEME), Bpifrance et la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC).

Le plan d’investissement France 2030 :
Traduit une double ambition : transformer durablement des secteurs clés de notre économie (énergie, automobile, aéronautique ou encore espace) par l’innovation technologique, et positionner la France non pas seulement en acteur, mais bien en leader du monde de demain. De la recherche fondamentale, à l’émergence d’une idée jusqu’à la production d’un produit ou service nouveau, France 2030 soutient tout le cycle de vie de l’innovation jusqu’à son industrialisation.

54 Md€, 10 objectifs et 6 leviers pour mieux vivre, mieux produire et mieux comprendre le monde

10 objectifs :
1. Faire émerger en France d’ici 2030 des réacteurs nucléaires de petite taille, innovants et avec une meilleure gestion des déchets
2. Faire de la France le leader de l’hydrogène décarboné et développer des technologies d’ENR à la pointe
3. Décarboner notre industrie et la production d’intrants
4. Produire en France, à l’horizon 2030, 2 millions de véhicules zéro émission et développer une mobilité sobre, souveraine et résiliente
5. Produire en France, à l’horizon 2030, le premier avion bas carbone
6. Innover pour une alimentation saine, durable et traçable
7. Produire en France au moins 20 bio médicaments, notamment contre les cancers, les maladies chroniques et développer et produire des dispositifs
médicaux innovants
8. Placer la France à nouveau en tête de la production des contenus culturels et
créatifs
9. Prendre tout notre part à la nouvelle aventure spatiale
10. Investir le champ des fonds marins

6 leviers :
• Sécuriser l’accès aux matières premières
• Sécuriser l’accès aux composants stratégiques, notamment électronique, robotique et machines intelligentes
• Développer les talents en construisant les formations de demain
• Maîtriser les technologies numériques souveraines et sûres
• S’appuyer sur l’excellence de nos écosystèmes d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation
• Accélérer l’émergence, l’industrialisation et la croissance des startups

Une dynamique collective sur tout le territoire

90 ambassadeurs, experts de la société civile

La gouvernance unifiée de France 2030 permet un échange constant entre l’État et les écosystèmes.
Recyclage, spatial, robotique, numérique, transport, formation… Dans tous les domaines, des experts de la société civile sont parties prenantes de la gouvernance de France 2030.
Au nombre de 90, ces ambassadeurs sont consultés à l’occasion des comités de pilotage stratégiques organisés par les ministres, en lien avec le secrétariat général pour l’investissement, pour apporter leur expertise au service de la définition de la stratégie sectorielle, pour conseiller l’Etat sur les attentes des écosystèmes et pour éclairer le choix des dispositifs sélectionnés.
La liste complète des ambassadeurs est disponible sur :
https://www.gouvernement.fr/france-2030/ambassadeurs

Des réseaux puissants dans les territoires

Ce plan, sans précédent par son ampleur et son ambition, est pourvu d’un volet territorialisé : France 2030 Régionalisé.
Doté de 500 millions d’euros, ce volet a pour objectif d’accompagner l’innovation, des start-ups, PME, ETI ou organismes locaux notamment, sur tout le territoire national.

La particularité du volet territorialisé réside plus spécifiquement dans son mode de financement paritaire : chaque euro investi par l’Etat est complété d’un euro investi par la Région. Une enveloppe globale de 1 milliard d’euros est donc mobilisée par la puissance publique pour libérer les énergies de nos territoires et accompagner les projets innovants les plus transformants.
Concrètement, les préfets et les présidents des conseils régionaux mobilisent leurs services, aux côtés des opérateurs, pour détecter et cofinancer à part égale les projets innovants.
Bpifrance et la Banque des Territoires interviennent en tant qu’opérateurs pour l’instruction et la contractualisation liées aux décisions prises par l’État et la Région. Bpifrance agit en tant qu’opérateur des projets d’innovation, de recherche et de développement ainsi que les projets de filières. Pour les projets d’ingénierie de formation professionnelle, les missions sont conduites par la Banque des
Territoires.
France 2030 Régionalisé a été voulu pour conjuguer les forces de France 2030 et celles des Régions (connaissance des réalités territoriales, proximité avec les
acteurs économiques locaux). Les comités de pilotage chargés de sélectionner les lauréats sont présidés par la préfecture de région et le conseil régional.
Ce volet régionalisé, qui s’étend de 2021 à 2025, se décline en 4 axes :
• Les « Projets d’innovation » pour accélérer l’émergence d’entreprises innovantes leaders sur leur domaine et pouvant prétendre à une envergure au moins nationale.
• Les « Projets collaboratifs de recherche et développement » ou « i-Démo régionalisé » afin de constituer un tissu de relations industrielles collaboratives
durables d’entreprises de toute taille, peu importe leur place dans la filière, de la recherche industrielle au développement expérimental.
• Les « Projets de filières » pour renforcer la compétitivité des filières stratégiques françaises en permettant le recours à des moyens de production ou des infrastructures de tests, d’essais ou de recherche-développement partagés.
• Les « Projets de formation professionnelle » pour accompagner les entreprises dans l’anticipation des mutations économiques et organisationnelles, dont le développement des compétences pour l’exercice de nouveaux métiers.

10 régions de métropole et 1 d’outremer sont déjà engagées, 727 millions d’euros mobilisés pour le tissu économique local. À ce jour, onze Régions ont donc signé une convention France 2030 Régionalisé avec l’Etat. Ce sont déjà 363,8 millions d’euros qui ont été engagés par l’Etat et autant par les Régions, soit 72,47% de l’objectif fixé. L’immense majorité des régions, y compris ultramarines, devraient adhérer à France 2030 Régionalisé d’ici la fin de l’année 2022. Une convention supplémentaire est en cours de signature. Pour amplifier le déploiement de France 2030 dans tous les territoires, le Gouvernement installe des sous-Préfets « France 2030 et investissements » dans chaque département.

Retrouvez le dossier de presse France 2030

Dossier de presse - France 2030 (format pdf - 24.2 Mo - 18/11/2022)